Présence et évaluation des risques du sésame comme allergène dans les produits orientaux sur le marché québécois

Le but de cette étude est de déterminer l'occurrence de l'allergène du sésame dans les produits orientaux avec ou sans l'étiquetage préventif des allergènes "peut contenir" et d'estimer le risque encouru par la population canadienne allergique au sésame en mettant l'accent sur les produits orientaux achetés au Canada. Des échantillons ont été achetés au hasard dans des supermarchés, des épiciers, des boulangeries et d'autres points de vente au détail entre août et décembre 2018 dans la grande région de Montréal. Un total de 571 échantillons ont été analysés pour déterminer le niveau de protéine de sésame, en utilisant l'ELISA de type sandwich RIDASCREEN® FAST Sesame enzyme (R-Biopharm A.G., Darmstadt, Allemagne). Sur les 571 échantillons analysés, 19 % (109/571) contenaient du sésame avec un taux de protéines de sésame variant entre 0,5 et 1875 ppm et 35 % (199/571) contenaient des traces (une valeur entre LOD et LOQ). Les produits non emballés présentaient la plus forte proportion d'échantillons contenant du sésame (36 %). Pour les produits emballés, 16 % (27/173) des échantillons avec PAL et 3 % (5/173) sans PAL se sont avérés contenir du sésame. Une approche probabiliste a été utilisée pour estimer le risque encouru par les consommateurs canadiens allergiques au sésame. Notre évaluation a estimé que 33 à 308 réactions allergiques peuvent survenir sur 10 000 personnes ingérant un type de produit de boulangerie contaminé à un niveau de 0,6 à 74 ppm de protéines de sésame.

Vous pouvez trouver l'article au lien suivant: https://www-tandfonline-com.acces.bibl.ulaval.ca/doi/full/10.1080/19440049.2021.1881622