Étude pancanadienne inédite sur la fraude alimentaire

400 entreprises représentatives de l'industrie agroalimentaire consultées


L’équipe du Prof. Samuel Godefroy a collaboré avec le CIRANO sur un projet d’envergure nationale qui visait à mieux connaitre et comprendre les perceptions des acteurs de l’agro alimentaire au Canada face au fléau de la fraude alimentaire et de documenter les pratiques mises en place pour prévenir la fraude. 

L’étude s’est déroulée de septembre 2017 à mai 2018 au moyen d’un sondage de 52 questions en ligne destiné aux entreprises agro alimentaires de tous les secteurs (producteurs, transformateurs et distributeurs) et de toutes les provinces et territoires au Canada. L’équipe de Prof. Samuel Godefroy a collaboré avec le CIRANO et le CRIBIQ dans la rédaction des questions et des réponses qui permettraient de répondre aux objectifs posés ainsi qu’à l’analyse des résultats.

La brochure rapporte les points principaux mis en évidence lors de l’étude et est disponible ici. Les résultats ont montré que la fraude alimentaire dans sa définition était bien comprise par les acteurs de la chaine alimentaire au Canada, alors que la règlementation qui s’y rattache est moins maitrisée. Cette étude a permis de mieux comprendre quels secteurs de l’agro-alimentaire se sentent plus concernés par la fraude alimentaire et quelles mesures sont mises en place pour contrer la fraude. De plus, les moyens de détection de la fraude sont très peu compris ni utilisés par les répondants. Enfin, l’étude a aussi permis de mieux cibler les raisons pour lesquelles certains ne peuvent pas faire plus que ce qui est déjà mis en place. Cette étude va permettre de mieux cibler les axes de recherche et de communication sur la fraude alimentaire et de mieux anticiper les possibles lacunes en terme de prévention de la fraude au Canada.

Consultez la brochure synthétisant les résultats