Une nouvelle loi sur l'étiquetage des allergènes au Royaume Uni

Après la mort de Natasha Ednan-Laperouse suite à la consommation d'un allergène dans un produit non étiqueté, l'agence FSA au Royaume Uni a entrepris de consulter les citoyens et de proposer une nouvelle loi sur l'étiquetage des allergènes dans les aliments. Cette annonce a été suivi de près par le décès d'un autre adolescent Owen Carey à Londres es suites d'un choc anaphylactique après avoir mangé dans un restaurant.


Faisons d'abord un bref rappel des évènements.

Natasha Ednan-Laperouse était une adolescente anglaise qui allait à Nice (France) en Juillet 2016 par avion pour ses vacances. À l'aéroport, elle commande un sandwich baguette qui ne présente pas d'étiquetage pour les allergènes. Natasha était allergique au sésame, et malheureusement des graines de sésame étaient présentes dans le sandwich (mais pas en surface comme cela se fait souvent). Malgré deux injections d'Epipen, son père n'arrive pas à la ramener. Suite à cette tragique nouvelle, le gouvernement prend en main de durcir la loi pour imposer l'étiquetage des allergènes à un plus grand nombre de produits alimentaires. En effet, cette loi qui rentrera en vigueur en Octobre 2021, demande que les allergènes soient identifiés sur les étiquettes des produits emballés prêts à manger.

Suite à cette annonce, quelques jours plus tard, Owen Carey a perdu la vie, suite à un choc anaphylactique dû à l'ingestion de produits laitiers. Au restaurant il a indiqué son allergie et a été assuré que le produit qu'il allait mangé était sans danger pour lui. Seulement, le poulet dans son burger avait été mariné dans du buttermilk. 

À la lumière de ces tragiques évènements, il faut rappeler l'urgence d'imposer à tous les fournisseurs de produits alimentaires, pas seulement les manufacturiers mais aussi les restaurants, et les petits commerces de prêt-à-manger, d'étiqueter convenablement les allergènes sur leurs produits. Cette démarche nécessite de former toutes les personnes qui travaillent en agro-alimentaire et de leur donner les moyens de comprendre, de gérer et de prévenir la présence d'allergènes dans les aliments.