Une nouvelle étude qui met en lumière de la fraude au Canada sur la viande

L'équipe du Dr. Hanner à l'université de Guelph a testé la présence de viandes non annoncées dans des saucisses. Le résultat montre que des viandes sont ajoutées dans les saucisses et non mentionnées sur l'étiquette. 

Ce type de fraude peut être courant et peut être réalisé grâce à des méthodes moléculaires qui détecte l'ADN des différentes espèces animales présentes dans les saucisses. Reste à savoir si les quantités d'ADN correspondent à des fraudes ou plutôt à des contaminations croisées. Notre prochain projet de recherche va d'ailleurs porter sur cet aspect de la détection de fraude.