Nouvel article sur le comportement des consommateurs face à la fraude alimentaire

Les résultats démontre que les connaissances des consommateurs sur le concept de fraude alimentaire sont limitées, et que leur compréhension des risques associés repose sur des informations incomplètes. Toutefois, les consommateurs semblent appliquer une méthodologie d'analyse des risques  qui est malgré tout incorrecte et modulée par de nombreux biais. Il apparaît surtout que les consommateurs n'agissent pas comme un groupe homogène ce qui fait que les biais vos être différents d'un groupe d'individus à un autre. En règle générale, les consommateurs souhaitent une amélioration de la communication et de l'éducation concernant la gestion et la détection de la fraude alimentaire.

L'article a été publié dans le journal Trends in Food Science & Technology et est disponible au lien suivant.

Bonne lecture