Les États Unis font un pas de plus vers l'ajout du sésame comme allergène prioritaire

Le sésame est identifié sur les emballages au Canada, en Europe, en Israel et en Australie mais les États Unis n'ont pas encore mis cet allergènes dans leur liste des allergènes prioritaires (ceux qui doivent être clairement identifiés sur les emballages).


Deux articles sont parus récemment dans la presse aux États Unis pour faire le point sur l'allergie au sésame. Il faut savoir que les industries agro alimentaires américaines qui utilisent le sésame comme ingrédient ne sont pas tenues de le lister comme allergène et ne sont pas tenu de signaler les risques de contaminations croisées au moyen du "peut contenir". Cette situation peut s'avérer dangeureuse voire dramatique pour les consommateurs américains allergiques au sésame qui se retrouvent face à un danger invisible. Mais depuis peu l'état de l'Illinois a pris les devant en imposant aux entreprises de cet état d'identifier le sésame comme un allergène. Cet élan sera peut être suivi par les autres états et peut être par le pays entier.

Les deux articles en question peuvent être lus ici et ici.